[logiciel creation site] [creation site internet] [creation site web] [Accueil]
[Qui suis-je]
[Mes romans]
[Mes recherches]
[Lectures]
[Contact]
[avis]
[]
[]
[]
[]
[]
[]

Mars!

Le plus haut sommet de Mars est le Mont Olympe : 22 000 m de haut.

Voici quelques images qui m'ont impressionnée :

Voici quelques liens intéressants.

Les hologrammes palpables sont arrivés !

La repousse des organes


Pour en savoir plus, il faut suivre les travaux incroyables de Stephen Badylak :


Voici le premier article qui  m'a inspirée :


Depuis 2014, les articles sur ses recherches se sont multipliés sur internet, la plupart en anglais. Mais internet est là pour nous les traduire!

Nanotechnologie et architecture


Honnêtement, les nanotechnologies sont un peu la baguette magique des auteurs de romans d'anticipation. Mais pourquoi s'en priver?


Mon idée du " Reflet", que vous découvrirez dans le tome 2, mes insules (encore elles !) aux formes plus fantasques et poétiques les unes que les autres, tout est parti de ce documentaire :




Entre le nanomètre et le mètre il y a la même différence de taille qu'entre l'épaisseur d'une feuille de papier et la hauteur de l'Himalaya. J'ai découvert cette comparaison en lisant L'univers à portée de main, de Christophe Galfard. Du coup, j'ai enfin compris à quel point le nanomètre était petit !

Sur cette page, au fil des semaines, vous découvrirez mes sources d'inspirations, les recherches menées actuellement dans des domaines très différents : architecture, voyage dans l'espace, médecine, etc.

Bon, d'accord, celle de gauche ne recevrait pas l'autorisation du clergé thalsien !

Vincent Callebaut                                               Frédérique Rich





Le premier est architecte. La seconde est une amie, auteure et illustratrice. Elle a réalisé la couverture des Eaux interdites. Quand j'ai cherché à lui faire comprendre à quoi ressemblaient mes insules et quel genre d'illustration je souhaitais, je lui ai montré des projets de Vincent Callebaut. Elle a ensuite laissé travailler son imagination et son talent.

La pyramide de Shimizu.


Je l'ai découverte dans un Science et vie Junior, dans les années 90. C'était une idée extraordinaire pour l'époque. Et encore maintenant. Elle m'a fait rêver et elle est à l'origine de mes " insules".

Le mot "insule" vient du latin " insula". Il désignait les pâtés de maisons dans les villes romaines. Quand j'ai commencé à écrire Les eaux interdites, je voyais mes insules comme des pâtés de maisons gigantesques, des pyramides de Shimizu entre lesquelles, au ras du sol, les gens pouvaient se promener, dans des allées verdoyantes. Et puis, mon roman a pris un nouveau cap et elles sont devenues des villes à part entière, sans lien avec l'extérieur.

Mes recherches

et

mes remerciements

Véronique PASCUAL